header photo

Beach Boys . fr

... in our room ...

Beach Boys' Party! (1965)

Un boeuf savamment mijoté

Vers août 65, Capitol demande aux Beach boys un nouveau 33 tours pour la période de Noël. Faute de temps et de matériel neuf, le choix se porte sur une suite de reprises enregistrées dans les conditions du live.
L’album, qui sortira finalement en novembre, se présente comme l’enregistrement d’un bœuf entre amis au cours d’une soirée. La réalité est toutes autre, comme en témoigne le Sea Of Tunes 10, qui consacre 4 disques à la fabrication de cet opus.
Les chansons furent préalablement choisies, répétés, puis enregistrées en studio, et les ambiances, rires et commentaires ajoutés ensuite. De plus, la quantité de matériel gravé sur bande, l’album officiel n’en reprenant qu’une partie, a vraisemblablement nécessité plusieurs sessions d’enregistrements, que les notes du Sea Of Tunes situent courant septembre, sans plus de précision. Bref, un bœuf savamment mijoté, qui prit plus de temps à faire qu’à être dégusté.

L'idée d'une party

Si ces artifices de mixages peuvent aujourd’hui sembler artificiels, comme le sont les sitcoms aux rires enregistrés, cette perception ne fut probablement pas celle des auditeurs de l’époque, ignorants des méthodes de fabrication.
En effet, malgré la variété des titres ( Des Beatles à Spector, en passant par Dylan ou « Alley oop », une chanson délirante consacrée à un héros de BD), une écoute neutre laisse une sensation d’homogénéité qui tend à accréditer l’idée d’une party, de la captation d’un moment de détente entre musiciens survitaminés et maîtrisant parfaitement leur sujet.

Un reflet des années soixante

On peut aussi, avec le recul, y voir un reflet des années soixante, dont les stratégies marketing étaient encore bien loin des nôtres. Ainsi, les Beach boys n’hésitent pas, par trois fois, à interpréter des titres des Beatles, leurs principaux concurrents de l’époque, ou a inviter des amis à venir chanter.
Le titre Barbara Ann qui sera le tube de l’album, est co-interprété par Dean Torrence, la moitié du duo Jan and Dean, qui, n’étant pas de l’écurie Capitol, ne sera même pas crédité.
Party, c’est aussi l’occasion d’entendre la voix magnifique mais trop rare de Dennis, sur le titre You’ve Got To Hide Your Love Away.

Titres

  • Hully Gully
    (Fred Smith - Cliff Goldsmith)
  • I Should Have Know Better
    (John Lennon - Paul McCartney)
  • Tell Me Why
    (John Lennon - Paul McCartney)
  • Papa-Oom-Mow-Mow
    (Al Frazier - Carl White - Sonny Harris - Rocky Wilson Jr)
  • Mountain Of Love
    (Harold Dorman)
  • You've Got To Hide Your Love Away
    (John Lennon - Paul McCartney)
  • Devoted To You
    (Bourdleaux Bryant)
  • Alley Oop
    (Dallas Frazier)
  • There's No Other (Like My Baby)
    (Phil Spector - Leroy Bates)
  • Medley : I Get Around/Little Deuce Coupe
    (Brian Wilson - Mike Love)/(Brian Wilson - Tony Asher)
  • The Times They Are A-Changin'
    (Bob Dylan
  • Barbara Ann
    (Fred Fassert)

Produced by Brian Wilson

Editions originales
Capitol MAS2398 - 8/11/1965 (chart #6) (US)
Capitol T2398 - 02/1966 (chart #3) (GB)

Réédition 2012

Party 2012

Brother Capitol - 5099940442525 - 01/10/2012 (UE)
Mixages mono et stéréo
Masterisation : Mark Linett (2012)
Première édition en mixage stéréo de l'album.

Albums

Today! (1965)

Today

Summer Days (And Summer Nights) (1965)

Summer Days

Party! (1965)

Party

Party! Uncovered And Unplugged (1965/2015)

Party! Uncovered & Unplugged

Pet Sounds (1966)

pet sounds

Smile (1967/2011)

smile

Smiley Smile (1967)

Smiley Smile

Wild Honey (1967)

Wild Honey

Friends (1968)

Friends

Stack-O-Tracks (1968)

Stack-O-Tracks

20/20 (1969)

20/20

Live In London (1970)

Live in London

Album numérique

Live in Chicago 1965 (2015)

Beach Boys Live In Chicago 1965