header photo

Beach Boys . fr

... in our room ...

Beach Boys' Party! Uncovered And Unplugged (2015)

Afin d’éviter que les enregistrements inédits des Boys ne tombent dans le domaine public (50 ans après leur enregistrement), Capitol s’est lancé depuis quelques années dans l’édition officielle d’enregistrements inédits (Columbia fait la même chose avec les sessions de Dylan) afin d’en conserver les droits. Sauf que, faute de moyens ou doutant de l’écoulement de produits physiques, ces éditions n’ont connu jusqu’alors que des versions numériques (Keep An Eye On Summer et Live in Sacramento en 2014, Live in Chicago en 2015). Ce double cd est donc le premier exemple d’une édition physique.

Il faut supposer que le marché américain est toujours susceptible de se passionner pour un album qui, chez les fans hardcore européens que nous sommes, constitue depuis toujours un léger problème : cette suite de reprises sans grande envergure ne nous a jamais paru digne du niveau auquel les Boys étaient parvenus en 1965 (rappelons qu’ils viennent d’enchaîner All Summer Long, Today! et Summer Days (And Summer Nights)). En plus, l’album original était une entourloupe, faisant croire que tout était parfaitement en direct, alors que de nombreux overdubs avaient été ajoutés : bruits divers, rires, gloussements, froissements de paquets de chips, etc. On connaît la chanson : Capitol veut un album, Brian est en pleine expérimentation (en grand orchestre notamment) et songe à son chef-d’œuvre à venir : Pet Sounds, rien n’est disponible donc on bricole. Personne n’a sans doute pris cela au sérieux sauf le public : Party atteindra la sixième place des charts américains quand Pet Sounds ne se hissera qu’à la 10e. Va comprendre, Charles…

Alors, me direz-vous, quel est l’intérêt de ce double cd ? D’abord, d’avoir débarrassé l’album de ses overdubs (c’est la partie Unplugged). Est-ce que c’est mieux ? Sans hésitation, oui, même si ça ne change fondamentalement pas la qualité générale de l’ensemble. Les quelques bonnes interprétations de l’album original (I Should Have Known Better, Moutain of Love, You’ve Got To Hide Your Love Away, Devoted To You, There’s No Other Like My Baby) bénéficient assurément d’être délestées de leurs rires et bruits divers, sans pour autant atteindre le rang des incontournables des Boys. Ce n’était à l’évidence pas le but. Car, ce que nous font bien entendre les sessions, c’est la totale décontraction –voire le j’m’en-foutisme caractérisé- des répétitions, ce qui explique certainement qu’il ait fallu de nombreuses prises pour obtenir un résultat viable.
Ces sessions, c’est le côté Uncovered de l’affaire, sont la quasi-totalité des celles réalisées pour l’album en deux mois, entre août et septembre 1965. Sea Of Tunes, dans son temps, avait sorti un coffret 4 cds de Party, consacrant 3 cds aux sessions. C’était beaucoup. Capitol nous fait grâce de quelques titres et, pour une fois, on peut les en remercier. Car c’est un peu long d’enchaîner cette soixante d’essais et autres grosses rigolades dont les Boys étaient friands (qu’on se souvienne de Our Favorite Recording Sessions sur All Summer Long ou de Bull Sessions With Big Daddy sur Today!). Néanmoins, on peut entendre quelques titres non retenus sur l’album définitif (Satisfaction, Blowin’ In The Wind, Ticket To Ride, Ruby Baby, California Girls dans une version acoustique pas désagréable ou She Belongs To Me dans laquelle Mike se moque déjà du phrasé nasillard de Dylan, comme Dutronc le fera avec L’opération mais la comparaison s’arrête là).
Allez, ne boudons pas notre plaisir ! Party! est le dernier album des Boys où l’on sent un véritable plaisir d’être ensemble et de s’amuser. Les choses vont rapidement se dégrader avec Pet Sounds.

A noter que la deuxième version de Ruby Baby (disque 1, piste 20) était déjà parue dans le coffret Good Vibrations et qu’une version "unplugged" de There’s No Other figurait sur le coffret Made in California. Ces deux titres, et les autres, ont néanmoins été remixés pour cette édition par Mark Linett.

Titres

Disc 1

    The Album

  1. Hully Gully
  2. I Should Have Know Better
  3. Tell Me Why
  4. Papa-Oom-Mow-Mow
  5. Mountain Of Love
  6. You've Got To Hide Your Love Away
  7. Devoted To You
  8. Alley Oop
  9. There's No Other (Like My Baby)
  10. Medley : I Get Around/Little Deuce Coupe
  11. The Times They Are A-Changin'
  12. Barbara Ann
  13. The Sessions

  14. Let's Get This Party Rolling
  15. The Sessions #1 - 23/08/65

  16. I Should Have Known Better #1
  17. Ruby Baby #1
  18. (I Can't Get No) Satisfaction #1
  19. Hully Gully #1
  20. Blowin' In The Wind
  21. Dialog: 'The Sunrays'
  22. Session #2 - 8/09/65

  23. Ruby Baby #2
  24. Dialog: 'The Masked Phantom'
  25. Hully Gully #2
  26. Dialog: 'Carl, Go Get Your Bass'
  27. Hully Gully #3
  28. (I Can't Get No) Satisfaction #2
  29. Dialog: 'That's A Bad Guitar'
  30. Ruby Baby #3
  31. Dialog: 'What's The Matter Carl ?'
  32. Ruby Baby #4
  33. Dialog: 'Carl's Tires'
  34. I Should Have Known Better #2
  35. I Should Have Known Better #3
  36. Dialog: 'Wasn't That Great Folks?'
  37. Tell Me Why #1
  38. Don't Worry Baby
  39. You've Got To Hide Your Love Away #1
  40. Little Deuce Coupe #1
  41. California Girls

Disc 2

    Session #2 - 8/09/65 (Continued)

  1. She Belongs To Me / The Artist (Laugh At Me) #1
  2. Fooling Around: Hang On Sloopy / You've Lost That Lovin' Feelin' / Twist And Shout
  3. Riot In Cell Block No.9 #1
  4. Fooling Around: The Diary
  5. Dialog:'I Think We Better Do This Next Week'
  6. Session #3 - 14/09/65

  7. Dialog: 'Let's Cook Now And Eat Later'
  8. Tell My Why #2
  9. I Should Have Known Better #4
  10. Dialog: 'What I Want To Do'
  11. Dialog: 'Are We Still In The Party?'
  12. Mountain Of Love #1
  13. Dialog: 'Where's Denny?'
  14. Devoted To You #1
  15. Dialog: 'What Are You Doing Now'
  16. You've Got To Hide Your Love Away #2
  17. Dialog: 'This Phony Party' / Ticket To Ride
  18. Alley Oop #1
  19. Alley Oop #2
  20. Dialog: 'Tune It Like This'
  21. There's No Other (Like My Baby) #1
  22. There's No Other (Like My Baby) #2
  23. Dialog: 'Do The Splits'
  24. Devoted To You #2
  25. Devoted To You #3
  26. Session #4 - 15/09/65

  27. You've Got To Hide Your Love Away #3
  28. I Get Around
  29. Little Deuce Coupe #2
  30. Mountain Of Love #2
  31. Ticket To Ride #2
  32. Riot In Cell Block No.9 #2
  33. The Artist (Laugh At Me) #2
  34. One Kiss Lead To Another
  35. Session #5 - 26/09/65

  36. You've Got To Hide Your Love Away #4
  37. You've Got To Hide Your Love Away #5
  38. Dialog: 'What Did You Stop Us For Chuck?'
  39. The Times They Are A-Changin'
  40. Fooling Around: Heart And Soul / Long Tall Sally
  41. Fooling Around: The Boy From New York City
  42. Smokey Joe's Café
  43. Dialog: 'I Got One More'
  44. Barbara Ann #1
  45. Barbara Ann #2
  46. Barbara Ann #3

Produced by Brian Wilson

❬lp❭ : disc 1, 1 -12

Notes de livret signées Alan Boyd, Craig Slowinski et Mark Linett

Editions originales
Capitol 0602547517630 - 20/11/2015 (UE) ❬cd❭
Capitol B0023851-01 - 11/12/2015 (US) ❬lp❭
Capitol B0023851-02 - 20/11/2015 (US) ❬cd❭

Albums

Today! (1965)

Today

Summer Days (And Summer Nights) (1965)

Summer Days

Party! (1965)

Party

Party! Uncovered And Unplugged (1965/2015)

Party! Uncovered & Unplugged

Pet Sounds (1966)

pet sounds

Smile (1967/2011)

smile

Smiley Smile (1967)

Smiley Smile

Wild Honey (1967)

Wild Honey

Friends (1968)

Friends

Stack-O-Tracks (1968)

Stack-O-Tracks

20/20 (1969)

20/20

Live In London (1970)

Live in London

Album numérique

Live in Chicago 1965 (2015)

Beach Boys Live In Chicago 1965